Codigo erroneo

 

Série de 13 planches à l'encre de Chine, réalisée au pinceau sur papier aquarelle de 30 x30 cm (les épaules sont rognées car plus larges que l'écran du scanneur).

 

Sur ces dessins, on voit des bustes d'hommes en noir et blanc, au cadrage de type photomaton. Ils sont vêtus de costumes-cravates et arborent sur leurs visages des piercings en profusion. Le choc entre ces deux codes vestimentaires opposés déstabilise rendant leur identité difficile à cerner. Le fait qu'à part leurs yeux, on ne distingue pas les traits du visage, renforce cette idée. Seuls les bijoux nous laissent deviner ou sont leur nez ou leur bouche. On ne sait pas non plus ni l'âge, ni la race, le milieu social ou l'origine de ces individus.